“Jamais je n’aurais imaginé créer un groupe sur mon territoire”

Témoignage d’une maman membre du groupe Parents Solos de l’Entente Vallée (Beaufort en Anjou), le 13 avril 2021

 

C’est quoi un groupe de parents solos pour toi ?

Un groupe de parents solos, c’est d’abord une structure, une réponse à un besoin local porté par un parent solo référent et un animateur famille d’un centre social.

Jusque là, je ne connaissais pas le centre social de ma commune, qu’on assimile souvent au CCAS, ce qui n’a rien à voir. Je connaissais les maison de quartier en ville, et c’est pareil : des lieux d’animation et de ressources des territoires, par et pour les habitants.

Dans ma commune, ma démarche a coïncidé avec la mise en place de la commission famille, qui propose d’autres animations pour d’autres besoins, d’autres parents.

Sur les territoires où les groupes existent, un parent s’est donc porté volontaire pour développer ce type d’animation à destination des parents solos et anime 1 fois par mois une rencontre.

Le centre social et son animateur famille sert de cadre, met les locaux à disposition, accompagne le parent référent, organise les intervenants, trouve des budgets, co-anime les rencontres… Ces professionnels permettent de donner du rythme aux réunions, ont un réseau précieux, une écoute bienveillante et des techniques de communication dynamiques… Une véritable compétence qui accompagne le parent solo dans son questionnement et sa recherche de solutions

Et comment ça fonctionne ?

Un groupe parents solos, c’est avant tout un espace sécurisé avec des règles de fonctionnement basées sur la bienveillance, le non jugement et la confidentialité des échanges.

Sans ces règles, jamais je n’aurais pu participer, ni imaginer créer un groupe sur mon territoire.

Sans cette relation de confiance, portée par chacun des participants, les échanges ne nous permettraient pas d’avancer.

Le parent solo connaît une situation souvent délicate : dans ces groupes on se met parfois à nu, en abordant des expériences difficiles. Ça a été pour moi une vraie étape personnelle quand j’ai osé appeler puis participer à une réunion, on se sent parfois au fond du tunnel… Le groupe intervient alors comme un espace de soutien et de partage très riche. Même nos émotions si souvent refoulées y sont les bienvenues, chacun avec son histoire, ses blessures et ses victoires.

Il ne s’agit pas d’y définir ce qui est bien ou pas, ce qu’il faut faire ou pas… C’est un espace d’échanges où les expériences et réflexions des uns enrichissent celles des autres, sans jugement, avec une ouverture d’esprit qui nourrit.

Et surtout on y trouve une écoute précieuse, pas celle de la famille ou des amis (qui souvent ne comprennent pas ou peu !) mais celle de nos « pairs », ceux qui vivent des expériences ou émotions semblables.

On rappelle aussi régulièrement qu’il ne s’agit pas d’un club de rencontre, même si des chemins peuvent s’y croiser. Il ne s’agit pas non plus de nous observer comme des articles marketing (ça consomme quoi comment et quand un parent solo ? ). On s’y sent assez libre, dans le respect de l’autre, sans ambiguïté.

Ce sont les participants qui font le groupe, qui déterminent les sujets qu’on a envie d’aborder, chacun y a une place, un regard. Un intervenant peut être invité et partage une expérience particulière selon les besoins.

Que retiens-tu des réunions auxquelles tu as pu participer ?

Des rencontres ! Des rendez vous officiels une fois par mois, mais aussi de nouveaux amis, des sorties à pied ou aux jeux avec les enfants, des apéros, sorties ciné… quand Covid nous permettait ces échanges… On se recréé un réseau, souvent mis à mal par la séparation.

C’est aussi un lieu de ressources pour toute question administrative, judiciaire, parentale, financière, médicale…

En dehors des réunions, c’est aussi un réseau avec une page Facebook où on peut trouver des ressources, partager un coup de gueule, une joie ou un chagrin, poser une question, partager une expérience… Toujours une réponse, toujours un mot pour réconforter l’autre, pour l’aider à trouver ses propres solutions…

En conclusion, on apprend beaucoup sur soi, on partage beaucoup, on s’ouvre à un autre monde et on se sent moins seul.

Prochaine rencontre du groupe Parents Solos Entente Vallée : 28 mai à 19h30

Et si vous regardiez aussi...

Une journée pour les parents solos...

Voir l'article complet

“Les employeurs ne sont pas indulgents”...

Voir l'article complet

Confiné et solidaire...

Voir l'article complet

“La vie est structurée autour de l’argent”...

Voir l'article complet