Foire aux questions

Quelles sont les aides financières possibles de la Caf lorsqu'on est parent solo ?

Pour accompagner les parents seuls, en complément des différents services proposés par la caf , des aides financières sont possibles. L’allocation de soutien familial (Asf) est une prestation spécifique versée sous conditions au parent qui élève seul un enfant.

L’allocation de soutien familial

L’allocation de soutien familial (Asf) est versée par la Caisse d’allocations familiales (Caf) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) à la personne qui élève seule son enfant privé de l’aide de l’un de ses parents ou pour compléter une pension alimentaire payée intégralement mais dont le montant est inférieur à 115,30 euros par enfant. L’Asf peut également être versée sous forme d’avance en cas de pension alimentaire impayée par l’autre parent. La Caf engage alors une procédure pour récupérer la pension alimentaire auprès de l’autre parent. Le montant de l’Asf s’élève à 115,30 € par mois et par enfant. Le montant de l’Asf différentielle est égal à la différence entre le montant de la pension reçue et 115,30 €. L’allocation est due à compter du mois suivant la séparation des parents.

Aide au recouvrement des pensions alimentaires

Cette aide s’adresse aux personnes qui ne peuvent pas bénéficier de l’allocation de soutien familial et qui sont en possession d’un jugement fixant une pension alimentaire pour un enfant. Si l’un des parent élève seul l’enfant et que l’autre parent ne paie pas, ou paie partiellement, ou paie seulement un mois sur deux la pension alimentaire, l’agence de recouvrement de la Caf ou de la MSA peut mettre en place une procédure de recouvrement afin de récupérer la pension alimentaire impayée auprès de l’autre parent. Connaître les conditions détaillées pour bénéficier de cette aide sur le site : https://www.pension-alimentaire.caf.fr

Les autres aides

D’autres aides ou dispositifs peuvent être sollicites par les parents solos : le partage des allocations familiales, la prime d’activité ou le RSA, les APL, l’aide juridictionnelle. Pour en savoir plus sur vos droits, et parce que chaque situation est singulière, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un conseiller ou un travailleur social de la Caf ou de la MSA.

 

J'ai des difficultés avec mon ado, sur qui puis-je m'appuyer ?

La Maison des Adolescents de Maine-et-Loire accueille et accompagne les jeunes de 11 à 21 ans, ainsi que leur(s) parent(s). Une équipe pluridisciplinaire (psychologue, éducateur, infirmier…) est chargée de l’accueil et de l’accompagnement, toujours en binôme.

Si vous rencontrez des difficultés relationnelles avec votre adolescent, que vous vous inquiétez pour lui ou pour toute autre question, vous pouvez l’orienter vers la Maison des Adolescents ou prendre vous-même rendez-vous. Si votre ado refuse de participer, les professionnels vous accueilleront d’abord seul.e pour échanger sur la situation.

Plus d’informations sur la Maison des Adolescents ici

Que puis-je faire en cas de pension alimentaire impayée ?

La Caf de Maine-et-Loire ainsi que la Msa peuvent devenir l’intermédiaire entre deux parents en collectant la pension auprès du parent qui doit la payer (le parent « débiteur ») pour la verser tous les mois au parent qui doit la recevoir (le parent « créancier »).

Ce nouveau service s’inscrit dans une volonté d’agir en prévention des impayés de pension alimentaire. Jusqu’au 31 décembre 2020, il s’adresse aux parents qui vivent une situation d’impayé de pension alimentaire mais à compter 1er Janvier 2021, tous les parents séparés pourront y accéder, même sans problème d’impayé de pension alimentaire fixée.

Pour les parents allocataires, il suffit de compléter une demande en ligne sur le caf.fr. Pour les parents non allocataires, il convient de télécharger le formulaire de demande sur le caf.fr.

Plus d’informations

Je suis en conflit avec mon ex-conjoint.e, que puis-je faire ?

Résidence des enfants, choix éducatifs, partage des charges financières… les sujets de discorde peuvent être nombreux et complexes. Et bien souvent les sentiments et le émotions s’en mêlent, ce qui rend compliqué la discussion et les décisions.  Quand le conflit s’enlise et que la communication devient compliquée, il peut être utile de faire appel à un tiers.

La médiation familiale permet d’établir un temps d’écoute, d’échange et de négociation pour permettre de dépasser toute situation de conflit dans laquelle le lien familial est fragilisé (divorces, séparations, conflits familiaux autour du maintien des liens entre les grands-parents et les petits-enfants, conflits familiaux entre les jeunes adultes et leurs parents…) Le médiateur familial est indépendant, qualifié et sans pouvoir de décision. Il favorise, à travers l’organisation d’entretiens confidentiels, la communication et la gestion de conflit.  En Maine-et-Loire, deux organismes proposent la médiation familiale : l’UDAF de Maine et Loire et Médiations 49. Le premier rendez-vous d’information (seul ou à deux) est gratuit et sans engagement.

Le conseil conjugal et familial s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent être accompagnées dans l’évolution de leur vie affective, sexuelle et sociale, dans leur relation de vie de couple et de famille, et ce dans le respect des choix de chacun. En Maine-et-Loire, l’Association Française des Centres de Consultation Conjugale propose des rendez-vous dans différents lieux du département.