«

»

Imaginer et construire ensemble des actions par et pour les parents : Compte-Rendu de la Formation-Action !

Documents ressources à télécharger :

Mardi 11 décembre dernier s’est tenue la deuxième journée départementale du Réseau Parentalité. Cette journée faisait suite à la formation-action « Imaginer et construire ensemble des actions par et pour les parents » à laquelle ont participé plus de 50 parents et professionnels du réseau depuis le mois de mai 2018. Cette formation, conduite par la coopérative Accolades avait pour objectif de travailler sur le sens de la participation des parents et d’acquérir des outils et méthodes pour renforcer la mobilisation et la participation des parents dans les actions qui les concernent.

Un premier bilan de cette formation a été dressé en début de journée. Quelques paroles de participants :

« une sensation d’avoir grandi »

« j’ai eu quelques difficultés à prendre du temps entre les séances pour m’approprier les outils »

« l’impression d’une dynamique nouvelle dans mon équipe »

« formation compliquée pour moi qui n’avait pas de projet précis (ni même l’envie d’en avoir) »

« découverte de la mise en œuvre de nouveaux outils et d’une nouvelle posture professionnelle »

« un discours accessible, une qualité de formation très appréciée »

« Se former avec des parents et pas qu’entre professionnels »

Formation-action  : « nous aider à découvrir nos réponses! »

« Une vision de la participation qui remet du sens à nos pratiques »

« ça me donne envie d’être animatrice »

Le 11 décembre, les parents et professionnels participants à la formation ont ainsi pu témoigner de leur expérience, transmettre ce qu’ils ont expérimenté et les enseignements qu’ils ont tiré de la formation. Les participants aux différents ateliers ont ainsi discuté de la mobilisation des parents, de la posture de l’animateur, du processus participatif et du défi de l’émancipation !

De ces nombreux échanges difficile de faire une courte synthèse mais nous retiendrons dans un premier temps, les riches et instructifs témoignages des parents qui ont participé et animé ces ateliers, les méthodes participatives mises en œuvre, et des grandes idées/principes :

  • la convivialité comme levier pour la rencontre et la création de dynamiques collectives

  • le « mobile» ou la motivation, le moteur, comme déclencheur de la mobilisation

  • les parents, premiers relais pour aller à la rencontre d’autres parents

  • l’envie des parents, comme raison d’agir (plutôt que les besoins)

  • la confiance dans le groupe, la conviction de l’intelligence collective

  • l’émancipation des parents et le développement de leur « pouvoir d’agir», comme objectifs de la participation

L’après-midi, Laurent Ott, directeur de l’Association – Centre Social Intermède Robinson et Philosophe social a témoigné de son expérience dans l’Essone. Laurent Ott n’a pas fait dans la nuance et son ton provocateur a eu pour effet de bousculer parents, professionnels de terrain comme institution et de susciter de riches et constructifs échanges dans l’assemblée.

Remettant en cause l’idée même du « soutien à la parentalité », Laurent Ott, nous a exhortés à agir dans le sens du « faire famille », avec les enfants et leurs parents. Plutôt que la recherche de l’autonomie, Laurent Ott recherche l’interdépendance entre les personnes, l’enjeu serait la capacité à faire communauté, à construire collectivement un environnement éducatif à nos enfants.

D’ailleurs, « comment soutenir la parentalité sans les enfants ? » interroge-t-il.

Rejetant farouchement l’idée des groupes de paroles ou café des parents, Laurent Ott affirme que  « les enfants ont d’abord besoin de parents adultes quoi ont une place dans la société ».

Fervent acteur du courant de la pédagogie sociale, il défend l’idée du travail au sens du faire ensemble, créer ou encore construire ensemble. A Intermède Robinson, les familles se retrouvent autour de la cuisine et des repas partagés. Il souhaite redonner du sens au mot travail : celui qui donne du pouvoir, celui qui donne de la vie, de la joie et qui suscite alors la mobilisation pour rendre plus vivable notre environnement ensemble. Et voilà que nous « rebouclons » avec la visée émancipatrice… 

Donnant à première vue l’impression de remettre en cause nos travaux du matin, Laurent Ott a finalement semé des graines qui contribueront à nourrir nos actions et réflexions… Car le chantier reste ouvert !

Des éléments de compte rendus de la journée seront diffusés début 2019 et les comités territoriaux parentalité de mars 2019 seront invités à reprendre ces travaux et travailler sur les perspectives.

 


Retrouvez les retours des différentes sessions de formation :


Vous cherchez des idées / conseils en matière de techniques d’animation de groupe (inclusion, libérer la parole, outils de débat, aide à la priorisation / décision, techniques pour faire un bilan…), voici quelques liens utiles :