«

»

Alimentation et déplacements sur Mauges sur Loire : un jeu d’enfant ?

 

Sur la période 2018-2020, la MSA (Mutualité Sociale Agricole) développe une démarche innovante pour réduire les inégalités d’accès aux services par les familles et pour rechercher des réponses adaptées aux besoins.

La première étape de la démarche a consisté en une phase de sondage d’avril à juin 2018 : elle a permis de recueillir le point de vue des familles, des acteurs du territoire et de les sensibiliser à la démarche. 
185 personnes ont ainsi pu faire faire part de leur point de vue (préoccupations des familles, besoins, attentes, initiatives …). 

Toutes thématiques confondues, les cinq principales préoccupations formulées par les familles portent sur les aspects suivants : 

  • les déplacements (offre en matière de transports, trajets pour les enfants, sécurité) pour 16,1 % des réponses
  • les modes de garde (garde générale, accueil du jeune enfant, vacances, périscolaire) pour 4,5 % des réponses
  • les services (administratifs et sociaux, services en ligne, accès aux droits) pour 7 % des réponses
  • l’éducation, le soutien à la parentalité pour 6,3 % des réponses
  • la « gestion du mercredi » pour 6 % des réponses

Les résultats complets ont été présentés aux familles, aux élus et aux acteurs du territoire le samedi 17 novembre à Cap Loire lors d’une matinée conviviale, à travers une intervention théâtrale. Cette matinée était l’occasion pour les participants de découvrir le regard que portent les familles sur leur commune, la manière dont elles vivent leur quotidien et ce qui les préoccupe. 

Les résultats complets sont disponibles sur le site de la MSA : https://maineetloire.msa.fr/lfy/web/msa-de-maine-et-loire/charte-territoriale-avec-les-familles-mauges-sur-loire
À cette occasion, un plan d’actions a été déterminé pour les années 2019-2020, avec 2 axes  : 

1 : Les déplacements des parents et des enfants  

2 : Alimentation et bien-être

Les deux rencontres proposées Jeudi 31 janvier à Saint Florent le Vieil et Samedi 2 février à la Pommeraye permettront d’évoquer, entre familles, ces sujets de manière ludique et inventer des actions sur la commune.